Kentel

Les premières mutations

Comme dans les autres langues celtiques, un mot féminin singulier, quand il est précédé d’un article défini ou indéfini, subit une mutation, c’est-à-dire que la consonne initiale de ce mot va changer, muter, à cette condition. Ici, nous avons affaire à la série des mutations dites adoucissantes, que voici complète :

K T P G GW B M D
G D B C’H W V V Z

La mutation D/Z n’est jamais réalisée après l’article.

Ceci implique-t-il que les noms masculins singuliers ne mutent pas ? La réponse est oui, sauf pour le K qui ne résistera pas à l’article. Ainsi, dans le cas d’un nom masculin singulier, il devient C’H.

K
C’H

Le caractère K à donc deux évolutions au singulier : G au féminin et C’H au masculin. Au pluriel, féminin et masculin, nous avons également C’H (ceci malgré une exception qui sera évoquée ultérieurement).

Il reste difficile pour un apprenant de différencier un nom masculin d’un nom féminin, tant les marqueurs de genre, quand il y en a, sont variés. La mutation peut être un bon indicateur. La mer se dit ar mor sans mutation, ce qui nous indique le genre masculin de ce mot. Ur wezenn, c’est « une » arbre. Pourtant, toutes les consonnes ne sont pas mutantes et les mots commençant par une voyelle ne sont pas concernés. Seul l’habitude permettra de repérer le genre de ces mots.

Comme il a été vu dans la leçon précédente, la préposition e permet de localiser la présence de quelque chose ou de quelqu’un quelque part.

E Breizh on chomet. En Bretagne, je suis resté.

Son usage est courant dans la langue écrite. La langue parlée l’utilise dans le Nord, alors que le Sud préfère /ba/ qui est la contraction de e-barzh.

Piv zo bet ba’ Speied ? Qui est allé à Spézet ?

L’une comme l’autre se combinent avec les articles définis an, ar et al :

e + an = en ba’ + an = ba’n
e + ar = er ba’ + ar = ba’r
e + al = el ba’ + al = ba’l

Avec les articles indéfinis, nous avons :

e + un = en un ba’ + un = ba’ un
e + ur = en ur ba’ + ur = ba’ ur
e + ul = en ul ba’ + ul = ba’ ul

La règle concernant le choix de l’article et celle des mutations restent de vigueur.

E Kemperle - À Quimperlé
Er c’harrdi - Au garage (dans le garage)
Er bignerez* - Dans l’ascenseur
Er vered* - Au cimetière (dans le cimetière)
En ur gegin* - Dans une cuisine
En ul loch* - Dans une cabane
En ti - Dans la maison (in the house)
Er gêr* - À la maison (at home)

Entraînez-vous avec la vidéo !

Kentel 7 Pleustriñ par Olier Mervent

Frazennoù da adlavaret

SPOILER (frazennoù skrivet)

Chomet eo Yann er gêr e-pad an deiz. traduction
Bet eo Soaz e kêr e-pad ar mintin. traduction
N’omp ket bet el levraoueg hiziv. traduction
N’int ket kouezhet er mor. traduction
Pelec’h oc’h ganet, en ur glinikenn ? traduction
Piv zo bet er poull-neuial ? traduction
Ar c’hazh zo erru en ti. traduction

Hizivadur ziwezhañ :14 a viz C’hwevrer